Aujourd'hui, nous sommes le Ven 22 Juin - 13:20.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [F] June Carter, la Louve Enragée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mildred Morgan

avatar

ϟ SCENARISTE DU FORUM

à propos

Date d'inscription : 03/09/2011
Âge : 35 ans
$$ : 3988
Messages : 729
Localisation : Boston
Emploi du perso : Propriétaire de Concession
Humeur : Machiavélique!

IDENTITÉ
SITUATION
: Célibataire
INVENTAIRE
:
RELATIONS
:

MessageSujet: [F] June Carter, la Louve Enragée   Lun 5 Sep - 7:11


June Carter
21 ans ϟ Tueuse à Gages ϟ Libre ϟ Les Bandits


L'histoire de June Carter débute par une véritable tragédie, puisqu'elle est née en 1849 suite au viol de sa mère Navajo par un soldat de l'Union, lors de la guerre qui opposait les forces américaines au peuple amérindiens des hauts plateaux. Son nom Navajo, Dezba Junos, signifie "celle qui part en guerre", et dévoile de l'atmosphère de haine dans lequel elle fut élevée. Elle ne connut pratiquement pas son père qui fut tué d'une balle dans la tête, alors qu'elle n'avait que quatre ans, dans sa bataille contre le redoutable colonisateur Kit Karson. Alors qu'elle n'avait que quatorze années, elle connue la déportation vers la réserve de Fort Summer. Dans cet épouvantable tragédie que le peuple navajo appela la "Longue Marche", elle fut séparée de sa mère pour ne plus jamais la revoir. Dans l'enfer de la réserve, ou les maladies, les meurtres et l'alcool se répandaient aussi vite que la mauvaise herbe, elle apprit à se défendre et se servir d'un colt. Sa rapidité fulgurante fit même des ravages, et elle collectionna les duels victorieux, laissant derrière elle de nombreux cadavres. Cette haine qui sommeillait en elle, venait sans doute du fait que partout ou elle se trouvait, elle se sentait comme une étrangère parmi les siens. En effet, au sein du peuple navajo, on ne voyait en elle que le sang gringo qui coulait dans ses veines, et du coté des colons américains, elle n'était qu'une vulgaire peau rouge. Un beau jour, elle décida de cesser d'être une victime et tenter de fuir cette réserve qui allait au bout du compte finir par l'achever. Elle s'enfuit en 1865, pour chercher fortune dans le monde libre du Far West. Elle se concentra sur ce qu'elle savait faire de mieux, c'est à dire 'tuer". Bien que sa jeunesse était troublante pour ses employeurs, elle exécutait si bien ses contrats que sa réputation dépassa les frontières du Nouveau-Mexique pour arriver dans les oreilles d'une redoutable propriétaire terrienne, du nom de Mildred Morgan. Il se passa entre les deux femmes, une sorte d'alchimie inexplicable, si bien que la tueuse navajo s'engagea sans rechigner sous ses ordres. Travailler pour une patronne aussi riche avait ses avantages, elle ne connaissait plus la faim et le froid des nuits passées dans le désert. La jeune métisse finit par se rebaptiser "June Carter" sous les conseils avisés de sa boss, afin de faciliter son intégration. Dans l'Utah, June Carter procéda à de nombreux massacres, laissant le champ libre aux ambitions de Mildred Morgan. La jeune femme commença même à signer ses meurtres en rapportant les scalpes de ses victimes. En tuant des "blancs", c'était pour elle un moyen d'exorciser ses vieux démon et laver la mémoire martyrisée de son peuple par l'envahisseur américain. Solitaire, elle commença à vivre à proximité des villes, toujours à l'affut d'un prochain contrat à exécuter sous l'égide de la terrifiante Mildred Morgan...





© Natassia Malthe, crédit.


Mildred Morgan (c) Brigitte Bardot
June Carter est sous les ordres de Mildred Morgan, elle exécute contre rémunération des contrats et apporte protection et aide à celle-ci. La relation entre les deux femmes est essentiellement professionnelle, même si une sorte de reconnaissance et d'amitié s'est peu à peu installée. June Carter voit en cette riche héritière une sorte de famille, de soutien. Elle lui restera fidèle à la vie et à la mort...
Joe Cardamone (c) Ed Harris
L'un de ses partenaires de crime, il s'est instauré avec une lui une sorte de relation paternelle. Elle serait toujours la pou lui et vice versa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.forumactif.pro/t121-mildred-morgan http://saint-elmo.forumactif.pro/t128-mildred-morgan http://saint-elmo.forumactif.pro/t109-mildred-morgan
 

[F] June Carter, la Louve Enragée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Crazy little thing, Crazy stupid Love . (Carter/June)
» Calmer une louve en colère.
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» Un rp avec une louve/sorcelière agile?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Elmo, votre RPG à l'époque du Far West. ::  :: les archives du rpg :: wanted * dead or alive :: scenarios des membres-