Aujourd'hui, nous sommes le Ven 20 Oct - 18:04.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il était une fois dans l'Ouest (PV Miss Athelstan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

à propos

Date d'inscription : 22/09/2011
$$ : 637
Messages : 97
Localisation : St-Elmo's street
Emploi du perso : Sheriff de ma ville
Humeur : Egale, comme la balance de la justice

IDENTITÉ
SITUATION
: Célibataire
INVENTAIRE
:
RELATIONS
:

MessageSujet: Il était une fois dans l'Ouest (PV Miss Athelstan)   Jeu 27 Oct - 14:48

Encore une journée à Saint-Elmo, guère différente des autres, avec les agriculteurs des environs venant faire leurs courses en villes, les mineurs faisant les allers et retours entre Bureau des Concessions et General Store, la population de la ville vaquait à ces occupations. Une journée comme les autres à Saint-Elmo et comme toujours, le Sheriff avait suffisamment à s'occuper.
Entre les patrouilles dans la ville pour rassurer les gens, les passages dans les saloons tailler la bavette avec les proprios puis dire bonjour à tout les propriétaires de magasins de la ville, il avait sa visite quotidienne de la banque pour s'assurer que tout allait bien mais aussi celle du Bureau des Concessions et enfin, le relais du Poney-Express pour envoyer quelques messages et surtout recevoir les dernières affiches à placarder.

Alors qu'il progressait dans la rue centrale, toujours aux aguets, vêtu comme à son habitude dans des teintes sombres, son gilet en flanelle avec sa montre à gousset et ces deux holster bien visibles, une étoile étincelante histoire de rappeler à tous qui représentait la loi, il prenait bien soin de rendre leur salut à tous et de garder un œil sur les traînes-la-patte et autres cowboys saouls. Il arriva enfin devant le bureau de la Wells Fargo Inc. et réalisa qu'une diligence venait juste d'arriver. Le cocher commençait tout juste à débarder les bagages sur le toit pour les déposer sur le plancher de bois du trottoir cependant que la porte s'ouvrait pour laisser passer les passagers meurtris par des heures voir des jours de voyages sur des routes cahoteuses et inégales.

Jessie traversa la rue pour rejoindre la diligence d'un pas alerte, faisant signe aux quelques mendiants d'aller se faire pendre ailleurs avant de rester interdit devant l'apparition qui se fit jour sur le marchepied de la diligence. Une jeune femme au port altier, des vêtements de qualités comme il n'en avait vu que dans les grandes villes nordistes du temps de la guerre, une peau de pêche délicate, clairement pas celle d'une fille de joie ou d'une femme de fermière. Le genre de dame devant qui on retire son chapeau quand on est bien élevé. Mais là, pauvre de lui, notre bon Jessie ne portait pas de chapeau pour ce faire. Prenant cependant assurance dans cette étoile ténue qui s'épinglait à son gilet, il fit quelques pas en direction de la jeune femme pour lui tendre la main et l'aider à descendre de la diligence jusque sur le trottoir de bois et ainsi esquiver boue et ornières à même de défaire l'élégance de son ordonnancement.


-"Si vous me permettez de vous offrir mon aide, madame, vous feriez de moi le plus heureux des hommes"


Il lui fit un signe de tête, espérant qu'elle accepterait cette main tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.forumactif.pro/t188-jessie-johns-la-loi-c-est-moi#1293

à propos

Date d'inscription : 25/10/2011
Âge : 23 ans
$$ : 1510
Messages : 107
Localisation : Saint Elmo

IDENTITÉ
SITUATION
:
INVENTAIRE
:
RELATIONS
:

MessageSujet: Re: Il était une fois dans l'Ouest (PV Miss Athelstan)   Ven 28 Oct - 12:59

Depuis combien de temps était-elle là déjà? Elle l'ignorait, ne voulant même pas repenser à toute la route que la diligence venait d'accomplir, ennuyée rien qu'à cette idée. Serrée dans son coin, près d'une fenêtre masquée par un rideau qui plongeait l'habitacle dans la pénombre, la chaleur n'en était que renforcée, mais heureusement, la diligence était à moitié vide. Peu de personne devait aller à Saint-Elmo, et après les nombreuses choses qu'elle avait entendu au sujet de cette ville, cela n'étonnait absolument pas Swann. Soupirant, elle écarta le morceau de tissu pour jeter un bref coup d'oeil à l'extérieur, tout était exactement comme on le lui avait décrit, désert, peu de verdure, sauvage. Toute la bourgeoisie d'Atlanta l'avait empêchée de venir ici, lui disant que rien ne l'y attendait, ce qui l'avait intriguée et qui n'avait fait que renforcer son idée de départ. Partir loin d'une vie qui ne lui convenait plus. Perdue dans ses pensées douloureuses, la jeune femme essayait d'ignorer les caquètements incessants de deux femmes, deux fermières sans doute, qui parlait haut et fort, sans aucune distinction, sans aucun respect pour les autres. Enfin, après un long moment, la diligence s'arrêta et la porte s'ouvrit tandis qu'à l'extérieur, Swann entendit le cocher râler en déchargeant -ou en jetant les bagages sur le sol-. Personne ne l'attendait, aussi avait-elle pris soin d'emmener peu d'affaires, le nécessaire, de manière à pouvoir se charger de tout elle-même. Une grande nouveauté pour elle qui avait été habituée à être servie tout les jours et ce, depuis sa plus tendre enfance. Swann laissa les autres passagers descendre, le temps de s'habituer à la lumière extérieure qui l'éblouissait. Enfin, lorsqu'elle commença à sortir, elle s'arrêta un bref instant, observant l'endroit où elle était tombée et remarqua un homme, plutôt grand, vêtu de sombre, deux pistolets à la ceinture et une étoile de sheriff étincelante. Avec assurance, il vint vers elle, et Swann le fixa, un léger sourire ancrée sur ses lèvres. « Si vous me permettez de vous offrir mon aide, madame, vous feriez de moi le plus heureux des hommes.» Masquant une moue moqueuse, elle se saisit de la main qu'il lui tendit en le remerciant d'un léger signe de tête et posa le pied à terre, prenant soin de rassembler ses jupes et de les lever légèrement afin de ne pas les salir. Lâchant la main dès qu'elle fut en "sécurité" sur le trottoir de bois, elle ramassa son bagage sans problème. C'était étrange que de faire cela, généralement, c'était les porteurs à bagage à qui incombaient cette tâche, mais elle était là désormais, perdue au milieu de nul part, dans une ville qu'on disait abandonnée par le gouvernement. Pourtant, il y avait un représentant de la loi, et juste en face d'elle. « Merci monsieur...? » commença t-elle en inclinant légèrement sa tête et en fixant le sheriff droit dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

à propos

Date d'inscription : 22/09/2011
$$ : 637
Messages : 97
Localisation : St-Elmo's street
Emploi du perso : Sheriff de ma ville
Humeur : Egale, comme la balance de la justice

IDENTITÉ
SITUATION
: Célibataire
INVENTAIRE
:
RELATIONS
:

MessageSujet: Re: Il était une fois dans l'Ouest (PV Miss Athelstan)   Ven 4 Nov - 14:14

Si il est une chose que les gens oublient assez souvent, c'est que les p'tits gars du Sud ont une bien meilleure éducation que ceux du Nord, question de climat peut-être mais surtout d'origine, après tout, il y a encore là-bas un vieux ferment d'aristocratie et un vieux sang français qui vous amène tout droit à être plutôt bien élevé, ça et aussi le fait que quand vous êtes gamins, on vous apprend à retirer son chapeau devant une dame ou encore à se montrer galant sinon, ça se finit par des tannées du père comme de la mère. Cela se passe comme ça dans le Sud, tu peux être un voleur et un meurtrier, faut juste être poli, sinon, on te pardonnera rien.

Alors que les gens du Nord ou les gars de l'Ouest, faut quand même considérablement avouer que niveau courtoisie, c'était pas vraiment ça, et alors les chercheurs d'or et les cowboys de Saint-Elmo, c'étaient un peu une sorte de village barbare où les gens se saluent en se crachant à la gueule. Pour ce qui était de Jessie, sa maman lui a toujours dit qu'il faut être courtois et galant, sinon, elle lui collait une baffe du revers de la main, celui avec sa bague de fiançailles et qui vous résonnait dans le crâne des jours durant. Aussi avait-il décidé de conserver les bonnes manières inculquées par maman et décider que faute de pouvoir coller une trempe à tous les inciviles, il allait au moins donner l'exemple.

Il sentit la douce main se placer au creux de la sienne avant de l'aider avec assurance à venir se poser sur la sécurité du trottoir, loin des flaques et des ornières creusées par les sabots et les roues des chariots puis il posa de nouveau son regard sur la jeune arrivante, douce silhouette, teint de rose, voilà qui confirme cette impression de fragilité, de préciosité des femmes de la grande ville.

-"Johns madame, Jessie Johns, je suis le représentant de la loi ici à Saint-Elmo"

Pas qu'il en était fier mais il était nécessaire de mette les nouveaux arrivants au courant, dans l'espoir qu'un jour tout le monde cesserait de considérer cette ville comme un coupe-gorge... bon, c'est vrai qu'il allait devoir encore travailler le sujet mais il était sur la bonne voie.

-"Je vous souhaite la bienvenue chez nous, à Saint-Elmo. Si vous le désirez je me ferais un plaisir de vous servir de guide et de toutes manières, si vous aviez besoin d'aide, il vous suffirait de venir me trouver, mon bureau est juste à la sortie de la ville"


Afin de ne pas alarmer la jeune femme qui eût pût le trouver trop envahissant, il sourit avec bonhomie en se reculant de quelques pas, permettant ainsi au cocher de descendre la malle de poste avant de la traîner lentement vers le bureau de la Wells Fargo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saint-elmo.forumactif.pro/t188-jessie-johns-la-loi-c-est-moi#1293
Contenu sponsorisé





à propos


MessageSujet: Re: Il était une fois dans l'Ouest (PV Miss Athelstan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il était une fois dans l'Ouest (PV Miss Athelstan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois, dans une contrée lointaine... [Endolion]
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» il etait une fois
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Elmo, votre RPG à l'époque du Far West. ::  :: les archives du rpg-